in

Borat 2 : un retour fracassant et hilarant de Sacha Baron Cohen

Borat, nouvelle mission filmée, ou Borat 2, est un agréable retour en force avec un Sacha Baron Cohen dans un rôle plus extravagant et plus percutant que l’original.

Publicité

Une suite, 14 ans plus tard

Le comédien derrière des personnages tels qu’Ali G et Brüno Gehard revient dans Borat 2, qui est sorti en exclusivité sur Amazon Prime Video au moment opportun. Pour la suite, Jason Woliner prend en charge la réalisation, après que Larry Charles ait dirigé le premier film. Le « vrai » titre du film est : Borat, nouvelle mission filmée : Livraison bakchich prodigieux pour régime de l’Amérique au profit autrefois glorieuse nation Kazakhstan.

Suivant le même style de documentaire parodique que le film Borat original, le journaliste fictif interprété par Sacha Baron Cohen, Borat Sagdiyev, s’aventure aux États-Unis (qui est appelé de manière hilarante « US & A » tout au long du film) pour remettre un cadeau au vice-président Mike Pence afin de rendre sa gloire à son pays d’origine, le Kazakhstan. Tourné en partie pendant la pandémie de COVID-19, les aventures de Borat aux États-Unis l’entraînent dans une plongée profonde dans la politique américaine, où il rencontre des gens qui l’éduquent sur les fakes News, le QAnon, et les divers événements du climat en constante évolution de 2020.

Un parfait timing de sortie

Ce qui rend Borat 2 si unique, ce n’est pas le style, qui est plus familier au public aujourd’hui qu’en 2006, avec d’autres comédies de fiction comme What We Do In The Shadows et Brüno qui ont marqué l’histoire du cinéma et de la culture pop depuis. Les qualités les plus particulières de Borat 2 sont plutôt liées au timing, car 2020 est l’année idéale pour la sortie d’un film de ce style.

Publicité

Non seulement 2020 a été une année intéressante en termes de pandémie mondiale qui a entraîné la fermeture de salles de cinéma et d’autres éléments de la vie quotidienne, mais l’élection présidentielle américaine a dominé une grande partie des conversations. Comme le film original de Borat cherchait également à lancer des répliques satiriques, formulées de façon intelligente, et profane, sur les rouages du gouvernement américain, Borat 2 fait monter les enchères à une période cruciale de l’histoire, où tous les yeux sont tournés vers les États-Unis dans les semaines précédant l’élection de novembre 2020.

Un personnage très 2020

Borat est un sacré personnage, et c’est son charme décalé qui lui permet de se faufiler dans des lieux bondés qui lui sembleraient autrement impossibles, comme la Conservative Political Action Conference (CPAC) pour tenter de livrer un cadeau au vice-président Mike Pence alors qu’il est déguisé en Donald Trump. Borat s’est immiscé dans la culture pop américaine après 2006, avec ses nombreuses répliques et son humour décalé.

Mais Borat 2 développe ce personnage juste assez pour lui redonner un peu de fraîcheur, ce qui est vraiment ce qui donne la magie du film. Pour qu’un film comme Borat 2 fonctionne et ait du succès, il doit non seulement fouiller dans l’actualité et trouver des moyens de la rendre plus drôle et plus satirique, ce qui n’est pas une mince affaire ces derniers temps, mais aussi prendre le pouls de la culture actuelle. En exploitant des concepts tels que les QAnon, les fakes news, les meetings de Trump et le coronavirus lui-même, Borat 2 aborde les problèmes de front et trouve de nouvelles façons d’en parler.

Borat, féministe ?

Borat 2 invite son public à s’asseoir pendant un peu plus de 90 minutes pour rire aux dépens du monde. L’histoire n’est peut-être pas la plus originale, mais ce sont les pitreries loufoques et spontanées de Borat qui empêchent le film d’effrayer le public avec son message. Plus important encore, la participation de Tutar (Maria Bakalova), la fille de 15 ans de Borat, est le grand moment de gloire de Borat 2.

Grâce à Tutar, les spectateurs ont non seulement un meilleur aperçu de la culture du Kazakhstan, qui se juxtapose à la culture américaine, mais ils ont également droit à un dialogue ouvert sur le féminisme, les droits des femmes, l’autonomie corporelle et les dangers du patriarcat. Maria Bakalova vole la vedette à Sacha Baron Cohen, et mérite des éloges pour sa façon de s’adapter aux pitreries ridicules tout au long du film. Inébranlable dans son manque de subtilité, Borat 2 n’hésite pas à ouvrir brusquement la porte entre autre aux tabous sociaux qui maintiennent tout un pays en désaccord. Borat 2 est disponible sur Amazon Prime Video depuis le 23 octobre 2020.

Publicité