in

Retour sur la carrière de Diana Rigg, actrice de Chapeau melon et bottes de cuir et Games of Thrones, décédée à 82 ans

Diana Rigg, icône de la culture pop britannique connue pour son incarnation d’Emma Peel dans Chapeau Melon et Bottes de cuir et son récent rôle dans Game of Thrones, vient de décéder à l’âge de 82 ans.

Publicité

Emma Peel l’a rendue mondialement connue

Diana Rigg est l’une des actrices les plus talentueuses du Royaume-Uni. Elle est devenue une star grâce au rôle de la sexy mais intelligente Emma Peel dans la série télévisée des années 1960 Chapeau melon et bottes de cuir, utilisant sa récente notoriété pour entamer une carrière très médiatisée et primée.

Publicité

Elle a tenu un rôle majeur en interprétant Tracy Di Vicenzo dans la franchise James Bond, la seule femme a avoir conquis 007 au point qu’il la demande en mariage dans le film de 1969 “Au service secret de Sa Majesté”, mais les téléspectateurs plus jeunes la connaissent mieux dans le rôle de Lady Olenna Tyrell dans Game of Thrones. Le personnage de la reine des épines a valu à Dana Rigg de nombreuses récompenses et des nominations aux Emmy Awards en 2013, 2014 et 2015.

Une actrice iconique mais souvent controversée

La nouvelle de la mort de la star, dont la carrière s’est étendue sur plusieurs décennies a été annoncée aujourd’hui (10 septembre). “Elle est morte paisiblement tôt ce matin”, a déclaré son agent dans un bref commentaire. “Elle était chez elle avec sa famille qui a demandé de l’intimité en ce moment difficile.” Née à Doncaster en 1938, Diana Rigg a suivi une formation à la Royal Academy of Dramatic Art de Londres avant de commencer sa carrière d’actrice de théâtre. Elle est rapidement engagée pour jouer le rôle de l’agent secret Emma Peel.

Puis elle devient controversée, tant pour son travail à l’écran que pour sa campagne très remarquée en faveur de l’égalité des salaires, ce qui, à l’époque, a conduit les journaux à la condamner pour sa cupidité. “J’ai été dépeinte comme une sorte de femme mercenaire”, se souviendra-t-elle des années plus tard. Pourtant Diana Rigg ne se considérait pas comme une féministe. L’actrice n’a pas été épargnée, insistant sur le fait qu’elle ne voyait pas la nécessité de mener une vie respectable. “Parfois [ma vie] a tellement explosé que je n’arrivais pas à rassembler les pièces du puzzle”, a-t-elle déclaré dans une interview en 2019.

Une femme inoubliable

Pourtant, malgré tout cela, Diana Rigg n’a jamais rien laissé cela la freiner, que ce soit sur le plan personnel ou professionnel. Elle a joué dans d’innombrables films et séries télévisées au fil des ans, avec des succès remarquables comme Assassinats en tous genres en 1969, Meurtre au soleil en 1982, Le Roi Lear en 1983 et le téléfilm Rebecca en 1997.

Elle a eu le plaisir de jouer aux côtés de sa fille, Rachael Stirling, à plusieurs reprises, notamment dans un épisode de Doctor Who en 2013, “The Crimson Horror”, qui avait été spécialement écrit par Mark Gattiss en son honneur. La qualité de la performance de Diana Rigg a été démontrée tout au long de sa carrière, avec une série de nominations aux Emmy et un prix pour le Meilleur second rôle féminin dans une mini-série ou un programme spécial pour Rebecca. On se souviendra d’elle comme d’une icône de la culture populaire britannique.

Publicité