in

A cause d’un trou dans le mur de son appartement, une femme se retrouve envahie par une vingtaine de serpents

A Aurora, dans le Colorado, une femme affirme que des dizaines de serpents ont envahi son appartement suite à des rénovations dans son immeuble.

Publicité

Plus de 25 serpents s’invitent chez elle

Charlotte Moore affirme que des serpents s’introduisent dans sa maison des appartements Fitzsimmons Junction depuis le 2 juin, date à laquelle les balcons ont été refaits dans le bâtiment où se situe son logement. “Nous avons remarqué que l’odeur était vraiment mauvaise et c’est alors que nous avons commencé à voir les serpents”, a déclaré Mme Moore.

Publicité

Elle dit qu’au moins 25 serpents sont apparus le long des plinthes et sous les meubles, ce qui l’a obligée à rester debout pendant une grande partie de la nuit. “Je me lève à 4 heures du matin et je reste debout jusqu’à ce que je m’endorme littéralement”, a déclaré Mme Moore. Charlotte Moore a une aversion et une crainte particulières pour les serpents. “Pour moi, le serpent est Satan et je ne traite pas avec lui. Vous me comprenez ?” dit-elle.

La locataire apeurée veut quitter son logement

Charlotte Moore, qui a un fils handicapé, veut être libérée de son bail. La loi du Colorado sur l’habitabilité stipule que les propriétaires doivent fournir un espace sûr, propre et ne présentant pas de risques pour la santé. La représentante Lauren Richardson, du syndicat de l’immeuble, a expliqué qu’un trou a été découvert à l’intérieur d’un mur dans le logement et qu’il a été réparé.

La société a publié une déclaration : “La sécurité et le confort de nos locataires est notre plus grande priorité. Nous prenons très au sérieux toute présence de serpents et nous avons travaillé avec notre fournisseur professionnel de lutte contre les parasites, qui nous a assuré que le problème avait été résolu de manière adéquate. En plus de notre collaboration avec le service de lutte antiparasitaire, nous avons proposé à Mme Moore de la loger dans une autre unité ou de la libérer de son bail en lui rendant sa caution. Mme Moore a choisi de décliner nos offres et de rester dans le bâtiment, car la situation a été prise en charge et finalement résolue”.

Publicité