in

A 93 ans, cet ancien biker s’offre une seconde jeunesse avec un scooter électrique qui ressemble à une Harley

Un vétéran de la Seconde Guerre mondiale âgé de 93 ans profite à nouveau de sa ville côtière, maintenant qu’il peut se déplacer sur son nouveau scooter de mobilité aménagé comme une Harley Davidson.

Advertisement

Toujours en selle

Thomas Kemp, qui possédait des motos depuis son adolescence, a dû renoncer à rouler sur ses biens les plus chers en raison de son âge, mais il a maintenant l’impression de se remettre en selle.

Advertisement

M. Kemp a aperçu la TGA Supersport alors qu’il faisait des courses dans sa ville natale de Poole, et a déclaré que le scooter lui rappelait ses motos préférées, l’Ariel Square Four de 1000cc et la classique Triumph Thunderbird. Parfait pour les ex-motards des années 70, 80 et 90, ce scooter au look Harley et au guidon surélevé possède de grandes roues, une autonomie de 50 kilomètres et un design élégant en noir et chrome.

Toute une vie à moto

Originaire de Shoreditch, dans l’est de Londres, Thomas Kemp a travaillé comme ingénieur d’usine pour réparer des équipements agricoles et des grues dans tout le pays et se rendait souvent à son travail à moto.

Triump Thunderbird

« J’ai peut-être 93 ans, mais mon scooter me donne l’impression d’en avoir 43″, a-t-il déclaré. « Avec l’assouplissement des restrictions, j’ai mis mes vieux shorts de l’armée, qui me vont encore très bien, et je suis descendu sur le front de mer. Vous ne m’arrêterez jamais de me promener ; je suis toujours plein d’énergie, mais mon scooter est si amusant et idéal pour les longs trajets. » « Même mes courts trajets aller-retour au port sont inestimables », a-t-il ajouté.

Biker un jour, biker toujours

L’homme de 93 ans n’a pas d’enfants ni de parents encore en vie, mais Thomas Kemp aime vivre seul. Il dit qu’il est resté assez en forme et que sa Supersport lui a donné un regain de vitalité.

« Mon médecin plaisante toujours en disant qu’il n’arrive pas à croire que je n’ai rien de grave à 93 ans. Je n’ai pas besoin de lunettes, je n’utilise pas de canne et j’ai la tête pleine de cheveux. » En combinant le jardinage et les promenades en plein air, il est resté satisfait et positif. « Le simple fait de pouvoir sortir est si important – cela vous rend heureux. Les plaintes et les lamentations sont une perte de temps pour moi. »

Advertisement