in

La carrosserie de ce camion électrique est faite de matériaux naturels

Si les véhicules électriques peuvent être l’option la plus écologique par rapport à leurs homologues à essence, les matériaux utilisés pour produire les véhicules électriques ne sont en aucun cas écologiques. Mais cela pourrait bientôt commencer à changer grâce aux ambitions de Volta Trucks.

Advertisement

De la fibre de lin en guise de carrosserie

Le fabricant de véhicules électriques est en train de créer un camion entièrement électrique dont les éléments de carrosserie seront fabriqués à partir de matériaux naturels durables, offrant ainsi une solution verte globale aux entreprises de logistique pour la livraison de marchandises dans les villes. Il s’agit d’un camion d’apparence plutôt unique, avec le siège du conducteur situé au centre et le groupe motopropulseur électrique permettant de positionner la cabine au ras du sol, tandis que de grandes fenêtres offrent une vue à 220 degrés.

Advertisement

Ce qui est intéressant avec le Volta Zero, c’est la construction des panneaux extérieurs. Ce matériau a été développé en collaboration avec l’Agence spatiale européenne et se compose de fibres de lin mélangées à des résines biodégradables, ce qui donne un composite entièrement naturel prétendument neutre en carbone tout au long de son cycle de vie. Selon Volta, ce matériau a déjà été utilisé dans des véhicules de compétition automobile, mais c’est la première fois qu’il est utilisé dans un véhicule destiné à la circulation routière.

Meilleur pour l’environnement et plus sûr

Il promet également un certain nombre d’avantages par rapport aux panneaux en fibre de carbone ou à d’autres solutions légères, Volta affirmant qu’il est jusqu’à trois fois meilleur pour l’amortissement des vibrations et qu’il se plie et se casse sous l’impact, plutôt que de se briser en morceaux coupants qui présentent un risque de blessure.

Bien qu’elle n’ait que des représentations de la Volta Zero à montrer, pour l’instant, la société indique que le premier prototype est en cours de construction et sera présenté plus tard dans l’année. Elle prévoit de lancer les premiers véhicules d’essai au cours du premier trimestre 2021. Le camion de 16 tonnes devrait pouvoir rouler jusqu’à 90 km/h et avoir une autonomie de 200 km.

Advertisement