in

Cet homme sauve un petit coyote de la noyade dans une rivière, puis l’emmène faire du rafting pendant 10 jours

Un homme parti faire un périple en rafting en Saskatchewan au Canada a sauvé un jeune coyote de la noyade et s’en est occupé tout au long de ses 10 jours d’excursion en plein air.

Advertisement

Une partie de pêche pas comme les autres

Justin s’embarquait pour une excursion en rafting de plusieurs jours sur les rivières Red Deer et South Saskatchewan « quand il a entendu un bruit », a rapporté la Wildlife Rehabilitation Society of Saskatchewan, l’association de protection de la faune de la Saskatchewan.

Advertisement

Justin a dit que cela ressemblait à une bagarre de chiens, alors il a accosté son kayak et a grimpé à une altitude plus élevée pour essayer de voir quelque chose. Cependant, il n’a rien pu voir et il est retourné à son kayak pour aller pêcher. Pendant qu’il pêchait, il a entendu un couinement dans l’eau – et c’est alors qu’il a vu une sorte d’animal nager dans la rivière ! Son nez dépassait à peine au-dessus de l’eau et l’eau était si sombre et trouble que Justin ne pouvait pas dire au départ de quel genre d’animal il s’agissait.

Sauver l’animal

Justin a alors essayé d’atteindre l’animal mais a fini par tomber dans l’eau glacée également. Heureusement, il a réussi à localiser l’animal – un bébé coyote ! – dans l’eau et à s’accrocher à son kayak avant qu’il ne dérive pour de bon !

Malheureusement, lorsque Justin a ramené l’animal sur son kayak, le petit coyote était inconscient et ne semblait pas respirer. Le chiot a eu de la chance une fois de plus, car Justin avait l’expérience de la réanimation cardio-respiratoire et a pu effectuer une manœuvre de Heimlich en poussant sur son ventre. Après quelques poussées, de l’eau a jailli du nez du coyote et il respirait à nouveau ! Justin et son nouvel ami étaient tous les deux trempés, alors ils sont retournés sur la terre ferme où Justin a fait un feu et a essayé de réchauffer le petit coyote.

Un compagnon de fortune

Comme Justin faisait du rafting et avait peu de réseau pendant les quelque dix jours suivants, il a gardé le coyote avec lui et s’est occupé de lui tout le temps ! Le petit coyote mangeait avec lui, se blottissait dans sa veste et dormait dans son sac à dos pendant qu’ils descendaient la rivière en kayak.

Justin a fini par lui donner le petit nom de YipYip et a pris bien soin de lui tout au long de son séjour. Finalement, Justin a réussi à trouver un endroit où il pouvait téléphoner et a appelé sa femme pour lui demander conseil. Ils ont contacté différentes organisations avant de se mettre en contact avec la Wildlife Rehabilitation Society of Saskatchewan. YipYip est désormais pris en charge par l’association qui s’occupera de lui jusqu’à ce qu’il soit assez grand pour retourner à la vie sauvage. Sans Justin, le petit YipYip aurait sans aucun doute péri dans la rivière.

Advertisement