in

Un médecin court 35 km en portant un masque pour démontrer qu’il ne réduit pas le niveau d’oxygène

Un médecin a couru 35 km pour aller travailler et revenir en portant un masque afin de stopper la propagation de la désinformation et des théories du complot autour des masques de protection et dans un même temps, de collecter des fonds pour une association caritative.

Advertisement

Le masque n’empêche pas l’oxygénation de l’organisme

Tom Lawton, qui travaille à la Bradford Royal Infirmary dans le Yorkshire, au nord de l’Angleterre, a déclaré qu’il avait décidé de courir avec un masque, suite à ses préoccupations pour les personnes atteintes de maladies respiratoires qui veulent porter un masque mais qui ont trop peur de le faire à cause de fausses informations. Il a indiqué que son niveau d’oxygène n’est jamais descendu en dessous de 98% de son taux habituel.

Interrogé par Newsweek, il a déclaré : « Il y a beaucoup de gens qui ne veulent tout simplement pas porter de masque et qui trouveront toutes les excuses possibles, mais les personnes qui me préoccupent le plus sont celles qui souffrent de maladies respiratoires, qui voudraient porter un masque, participer à l’effort collectif, mais qui ont peur parce que des études ont montré qu’elles provoquent une hypoxie, j’ai vu des rapports parlant de personnes qui sont mortes alors qu’elles portaient un masque. »

Il en profite pour lever des fonds

Tom a également récolté plus de 2 400 livres sterling, soit environ 2 635 euros, pour Trussell Trust, une organisation caritative qui travaille à mettre fin à la pauvreté alimentaire et qui soutient les banques alimentaires dans tout le Royaume-Uni. En parlant des défis des familles qui n’ont pas les moyens de se nourrir, il a déclaré : « C’est un gros problème depuis un certain temps et le COVID-19 l’a malheureusement aggravé.

Advertisement

« Je vis à Bradford, c’est l’une des régions les plus touchées par le COVID-19 et où il y a une importante population de minorités ethniques, il y a beaucoup de privations et elle est vraiment très durement touchée et j’entends des rapports des banques alimentaires qui disent que les besoins ont au moins doublé pour les banques alimentaires de la région, alors j’ai pensé qu’il serait bon de collecter des fonds ».

Mon masque te protège, ton masque me protège

« Il y a évidemment des gens qui ne peuvent pas porter de masque pour une raison ou une autre, surtout pour des raisons psychologiques ou de stress post-traumatique, mais tous ceux qui peuvent le faire devraient vraiment le faire. »

Il y a encore beaucoup de travail à faire pour rassurer les gens. Des centaines de personnes se sont rendues à Hyde Park, à Londres, pour protester contre le port du masque en Angleterre. Au Royaume-Uni, le gouvernement a rendu le port du masque facial obligatoire en Angleterre pour les personnes visitant les magasins et les supermarchés à partir du 24 juillet, afin de tenter d’arrêter la propagation de COVID-19.

Advertisement