in

Le plus long organisme marin jamais observé découvert au large de l’Australie

Advertisement

Des chercheurs de l’Institut Schmidt Ocean Institute ont découvert de nouvelles espèces sous-marines dont une créature étrange, dans le récif de Ningaloo, au large de l’Australie.

La richesse des fonds marins

Largement inexplorés, les fonds marins recèlent pourtant de nombreux trésors encore inconnus. Nous en avons encore récemment eu la preuve grâce à la Schmidt Ocean Institute, une organisation américaine axée sur l’océanographie créée en 2009.

Advertisement

Avec le Falkor, le navire appartenant à l’association, des scientifiques du Western Australian Museum ont pu sonder les fonds marins du récif corallien de Ningaloo situé au large des côtes australiennes. Les chercheurs ont non seulement découvert 30 nouvelles espèces, mais également la découverte étonnante de la créature la plus longue jamais observée jusqu’alors.

Le plus long animal, mais pas le plus gros

L’expédition scientifique est partie un mois à bord du Falkor afin d’explorer les fonds marins du récif de Ningaloo, connu pour sa grande biodiversité. Sur leur compte Twitter, la Schmidt Ocean Institute partage sa découverte.

Les chercheurs ont trouvé à 600 mètres de profondeur, dans un canyon sous-marin, un siphonophore de 45 mètres de long. Cette créature translucide et filandreuse qui, comme le corail, est composée de petites créatures est d’après eux « apparemment le plus long animal jamais découvert ». Cet animal des profondeurs marines est en fait un groupe d’invertébrés ressemble à un étrange filament.

Un invertébré ressemblant à un filament

Le siphonophore géant de la famille des Apolemia qu’ils ont découverts fait partie de l’embranchement des cnidaires dont les méduses font également parties. C’est un organisme formé de plusieurs autres organismes. Afin d’avoir une idée de sa taille, les plus grandes baleines bleues jamais observées mesuraient moins de 34 mètres. Impressionnant, non ?

C’est dans un communiqué du 9 avril 2020 que la Schmidt Ocean Institute a fait part de ses découvertes. L’organisation a ainsi déclaré que « la découverte d’une corde gélatineuse de siphonophore – une colonie flottante de minuscules zoïdes individuels qui se clonent des milliers de fois en des corps spécialisés et qui s’enchaînent pour travailler en équipe – n’était qu’une des découvertes uniques parmi les poissons et invertébrés marins jamais enregistrés en Australie occidentale ».

Une biodiversité extraordinaire

Le récif corallien de Ningaloo est connu pour abriter de très nombreuses espèces de coraux, mollusques, poissons et autres invertébrés. Pour les chercheurs, la découverte de ce siphonophore géant et des autres espèces est, non seulement fascinante, mais aussi très importante. La Schmidt Ocean Institute nous offre la possibilité de voir cette incroyable créature au début de leur vidéo sur le récif de Ningaloo.

Découvrir et comprendre l’écosystème marin est fondamental pour le protéger. Ce qui se passe dans les fonds marins a un impact sur la vie sur Terre ; l’inverse est également vrai. En apprendre plus sur la vie sous-marine permet d’adapter les mesures de conservation déjà mises en place et ainsi de préserver l’équilibre de notre chère planète. Une chose est sûre, la nature n’a pas fini de nous dévoiler ses secrets…

Advertisement