in

A 12 ans, il devient le plus jeune à avoir jamais construit un réacteur nucléaire fonctionnel

Un garçon de 12 ans a réussi à construire un réacteur à fusion nucléaire fonctionnel et à le faire inscrire dans le Livre Guinness des records, ce qui fait de lui le plus jeune à réaliser cet exploit.

Advertisement

Un adolescent peu ordinaire

Alors que la plupart des jeunes de 12 ans jouent à des jeux vidéo et apprécient l’insouciance qui caractérise cette période, Jackson Oswalt a fait fusionner des atomes.

Advertisement

Le jeune garçon, qui vient tout juste d’avoir 13 ans, a pris le temps d’expliquer sa motivation derrière cette démarche et c’est impressionnant de voir tout le travail que cet adolescent a accompli. Jackson Oswalt habite Memphis dans le Tennessee. Il a commencé à construire son propre réacteur à fusion en s’inspirant du précédent détenteur du record du monde, Taylor Wilson, qui avait réussi à en construire un à l’âge de 14 ans. L’adolescent prétend avoir construit tout le réacteur lui-même et a donné son avis sur la façon de réaliser la fusion des atomes.

Un défi de taille

Jackson Oswalt a expliqué qu’il travaillait sur le projet depuis environ deux ans, et qu’il avait rencontré des problèmes avec les joints qui lui avaient causé des difficultés.

« Le projet était très difficile. Je dirais que le plus difficile était de trouver comment rendre le joint étanche sur la chambre, alors j’ai passé environ… probablement environ six mois à essayer de faire en sorte que le joint soit correct. » a expliqué le jeune garçon. « J’ai fait beaucoup de progrès. Je pense maintenant avoir des résultats dignes d’intérêt ». En dépit de toutes les diffcultés rencontrées, il a persévéré et ses parents semblent avoir encouragé cette activité qui est toujours expérimentée dans certains pays.

La fusion nucléaire n’a plus de secret pour Jackson

La mère de Jackson Oswalt affirme que, bien qu’elle ait été enthousiasmée par la passion de son fils, « je faisais des recherches sur Google avant qu’il ne passe aux différentes étapes ».

La prudence dont à fait preuve Mme Oswalt semble compréhensible étant donné que des atomes entrent en collision sous son toit. Elle explique ensuite qu’une partie de son soutien est due au fait que son fils lui a expliqué ce qu’il faisait. Le fait qu’un enfant de 12 ans puisse même comprendre la fusion nucléaire est incroyable, sans parler de l’assemblage des composants pour réaliser une telle performance. Cela représente sans aucun doute une grande expérience pour Jackson Oswalt, et il sera fascinant de voir ce qu’il accomplira par la suite.

Advertisement