in

Saviez-vous que le requin-baleine a de minuscules dents sur les yeux ?

Selon les scientifiques à l’origine de cette découverte étonnante, les « dents dermiques » aident probablement les requins baleines, les plus grands poissons du monde, à protéger leurs petits yeux.

Advertisement

Un œil aiguisé

Les requins baleines sont connus pour être de gentils géants à moustaches qui nagent dans les mers tropicales et ramassent le plancton avec leur bouche caverneuse. Le requin-baleine peut atteindre une longueur de 15 mètres, ce qui en fait le plus gros poisson du monde. Les chercheurs ont récemment utilisé des techniques de datation radioactives pour apprendre que ces créatures géantes peuvent vivre jusqu’à au moins 50 ans.

Advertisement

Selon de nouvelles recherches, ils ont aussi un œil aiguisé : leurs yeux sont couverts de minuscules dents. Les « dents dermiques » sont des dents minuscules, qui recouvrent les globes oculaires du requin-baleine, selon les biologistes marins du centre de recherche d’Okinawa Churashima au Japon, qui ont publié leur découverte dans PLOS One.

Des dents en guise de paupières

Les requins baleines et d’autres espèces de requins ont des dents dermiques qui recouvrent leur corps et agissent comme des écailles, selon le portail océanique de la Smithsonian Institution. Les minuscules fragments en forme de V diminuent la traînée et les turbulences lorsque les requins glissent dans l’eau, ce qui les aide à nager plus vite. Elles peuvent également servir de protection contre les autres requins qui pourraient les mordre. Les dents des yeux, cependant, servent probablement d’armure protectrice contre les éléments.

Les yeux des requins-baleines n’ont pas de paupières et sortent de chaque côté de la tête, ce qui les rend vulnérables à toutes formes d’agressions. « Considérant que ces tissus sont exposés et que les requins baleines n’ont pas de paupières, la surface des yeux est moins protégée des dommages mécaniques que d’autres régions du corps qui sont couvertes de dents dermiques minéralisées », écrivent les auteurs de l’étude. « Ainsi, le recouvrement de la surface de l’œil avec des dents chez le requin-baleine est probablement utile pour réduire le risque de dommages mécaniques à la surface de l’œil ».

Une particularité unique

L’équipe, dirigée par le biologiste marin Taketeru Tomita du Centre de recherche de la Fondation Churashima d’Okinawa au Japon, a étudié les yeux de requins vivants et morts qui s’étaient échoués sur le rivage. Ils ont découvert qu’un seul globe oculaire de requin-baleine pouvait avoir plus de 3 000 dentitules, qui sont regroupés autour de l’iris. En regardant au microscope, les chercheurs ont décrit les dents comme ayant une forme de « feuille de chêne ». Certaines d’entre elles ressemblent même à des molaires humaines.

Les scientifiques ont également noté que les requins baleines ont la capacité de rétracter partiellement leurs globes oculaires dans leur crâne. Ces deux mécanismes de protection (la rétractabilité et les petites dents) suggèrent que leurs yeux pourraient être plus importants pour leur survie qu’on ne le pensait auparavant. En effet, on supposait que les cétacés se fient plus à l’odorat qu’à la vue pour naviguer dans leur environnement, parce que les requins-baleines ont des yeux relativement petits. Toutefois, les fonctions hautement protégées de l’œil du requin-baleine, semblent suggérer l’importance de la vision chez cette espèce.

Advertisement