in

Après 3 jours de stage à la NASA, ce lycéen découvre une nouvelle planète presque 7 fois plus grande que la Terre

Advertisement

Un stagiaire ne s’attend jamais pas à faire quelque chose qui fera les gros titres. C’est pourtant ce qui est arrivé à Wolf Cukier, stagiaire de 17 ans à la NASA. Il a découvert une nouvelle planète le troisième jour de son stage à l’agence spatiale. La planète, maintenant appelée « TOI 1338 b », est presque sept fois plus grande que la Terre, et elle tourne non pas autour d’une mais de deux étoiles !

Un stage à la NASA

Advertisement

Wolf Cukier a obtenu un stage de deux mois à la NASA pendant sa première année au lycée de Scarsdale à New York, et il s’est rendu à Greenbelt, dans le Maryland, à l’été 2019 pour travailler au Goddard Space Flight Center. Lors de sa première mission là-bas, il a travaillé sur le projet de science citoyenne appelé « Planet Hunters TESS ». Un projet de science citoyenne est parrainé par différentes organisations, et il permet à des non-scientifiques de contribuer à la recherche scientifique en cours. Planet Hunters TESS utilise le Transiting Exoplanet Survey Satellite, également connu sous le nom de TESS. Wolf Cukier a été chargé d’examiner les variations de luminosité des étoiles telles que captées par le système TESS.

Une éclipse stellaire

Le travail de Wolf Cukier consistait à passer en revue les données que les volontaires avaient marquées comme « binaire à éclipses », qui est un système stellaire dans lequel deux étoiles sont en orbite l’une par rapport à l’autre et, de notre point de vue, s’éclipsent l’une l’autre pendant chaque orbite. Environ trois jours après le début du projet, il a remarqué quelque chose d’assez étrange – un creux ou un transit dans le système binaire d’étoiles TOI 1338. Ce qui semblait être une éclipse stellaire s’est d’abord révélé être une planète jusqu’alors inconnue des scientifiques.

Une nouvelle planète

Selon le communiqué officiel de la NASA, TOI 1338 b se situe dans la constellation appelée « Pictor », qui se trouve à environ 1 300 années-lumière de notre propre planète. Pour comprendre à quelle distance se trouve cette constellation, il faut savoir que le Soleil n’est qu’à sept à neuf minutes-lumière de la Terre. TOI 1338 b est également 6,9 fois plus grand que la Terre, et a une taille qui se situe entre celle de Saturne et de Neptune. Cependant, le plus intéressant dans cette planète récemment découverte est qu’elle tourne autour de deux étoiles. Les étoiles tournent l’une autour de l’autre, et chaque orbite dure 15 jours. L’une des deux étoiles est également 10 % plus grosse que le Soleil.

Fan de Star Wars

En tant que grand fan de Star Wars, Wolf Cukier a comparé TOI 1338 b à Tatooine, la planète natale de Luke Skywalker, qui se trouve être également une planète circonférentielle, ce qui signifie qu’elle tourne autour de deux étoiles. Tout comme Tatooine dans Star Wars, TOI 1338 b aurait également un double coucher de soleil. L’adolescent a également un télescope et plusieurs posters de Star Wars dans sa chambre.

La première planète circumbinaire que le système TESS a capturée

La NASA a annoncé la découverte de TOI 1338 b lors de la 235ème réunion de l’American Astronomical Society et sur son site internet, confirmant ainsi la contribution de Wolf Cukier. L’agence spatiale a également soumis le document que l’adolescent avait co-écrit à l’examen scientifique. Il s’agit de la toute première planète circumbinaire capturée par le système TESS. Les planètes de ce type sont difficiles à détecter car les systèmes logiciels typiques les confondent avec des éclipses stellaires. C’est pourquoi des stagiaires tels que Wolf Cukier sont si précieux pour le projet.

Wolf Cukier, futur astrophisicien

Wolf Cukier, qui a déjà marqué l’histoire, est maintenant en dernière année de lycée et a des projets pour son avenir. Féru d’astronomie, il aimerait étudier l’astrophysique à l’université. Il espère entrer à Stanford, au MIT ou à Princeton, de prestigieuses universités. Nos imaginons qu’étant donné sa découverte à la NASA, il pourra intégrer l’université de son choix. Il envisage très sérieusement de faire carrière dans l’astrophysique et la physique.

Advertisement