in

Sydney utilise désormais uniquement de l’énergie 100% renouvelable

Sydney a opéré ce changement suite à la pression de la communauté pour agir sur le changement climatique. La ville la plus peuplée d’Australie est à présent alimentée à 100 % par des énergies renouvelables.

Advertisement

Un modèle à suivre

La ville de Sydney, l’arrondissement central de la grande métropole australienne, sera désormais alimentée par une énergie 100 % renouvelable, un changement qui devrait lui permettre d’économiser 500 000 dollars et 200 000 tonnes d’émissions de CO2 dans l’atmosphère au cours des dix prochaines années.

Advertisement

Deux parcs solaires et un parc éolien situés dans la région de la Nouvelle-Galles du Sud alimenteront exclusivement les 115 bâtiments, 75 parcs, 23 000 lampadaires, diverses installations sportives et des dépôts de la ville. Cet accord historique constitue le plus important accord sur l’énergie verte conclu par un conseil municipal en Australie.

Des mesures efficaces pour lutter contre le changement climatique

Cette initiative devrait aider l’Australie à atteindre plus rapidement ses objectifs de réduction des émissions et à créer de nouvelles possibilités d’emploi dans les régions où sont situés les parcs solaires et éoliens.

« Nous sommes en plein milieu d’une urgence climatique. Si nous voulons réduire les émissions et développer le secteur de l’énergie verte, tous les niveaux de gouvernement doivent passer d’urgence aux énergies renouvelables », a déclaré le maire Clover Moore dans un communiqué de presse. « Les villes sont responsables de 70 % des émissions de gaz à effet de serre dans le monde, il est donc essentiel que nous prenions des mesures climatiques efficaces et fondées sur des preuves ».

Sydney, ville verte depuis 2007

La ville de Sydney a depuis longtemps pris des mesures contre le changement climatique. La ville est devenue neutre en carbone en 2007 et a été officiellement classée comme la première administration locale d’Australie à être certifiée neutre en carbone quatre ans plus tard. En 2019, la ville de Sydney a été l’une des 43 villes à être reconnue pour son engagement en faveur de la réduction des émissions de gaz à effet de serre et de la planification des événements climatiques extrêmes, comme l’élévation du niveau de la mer, les incendies et la sécheresse.

Cette reconnaissance a été décernée par le CDP, organisme environnemental à but non lucratif, qui a salué les récentes initiatives de la ville en matière de plantation d’arbres et ses politiques climatiques énergiques. Le nouvel accord sur l’énergie propre devrait permettre à la ville d’atteindre son objectif de réduction des émissions de 70 % d’ici 2030, six ans plus tôt que prévu ; et inspirer d’autres villes du pays à prendre des mesures similaires.

Advertisement