in

Cette nouvelle voiture allemande est couverte de panneaux solaires et se recharge au fur et à mesure qu’elle roule

Pour les conducteurs de voitures électriques, une grande crainte est de tomber en panne de batterie loin d’une borne de recharge. La Sono Sion propose de s’auto-alimenter grâce à l’énergie solaire.

Advertisement

Des panneaux solaires intégrés au véhicule électrique

Alors que certains ont suggéré que l’installation de panneaux solaires sur les toits des voitures serait un moyen d’augmenter la durée de vie des batteries, l’entreprise allemande Sono Motors est allée plus loin : elle présente une voiture entièrement recouverte de panneaux, qui, selon elle, permet au véhicule de s’alimenter lui-même au-delà du trajet quotidien moyen.

Advertisement

Connue sous le nom de Sion, ce sera « le premier véhicule de série intégrant l’énergie solaire à être commercialisé », pour un coût d’environ 25 500 euros. « Les panneaux solaires se fondent parfaitement à la surface du véhicule et peuvent générer jusqu’à 34 kilomètres d’autonomie supplémentaire par jour au maximum de leur performance », a déclaré la société dans un communiqué de presse. « C’est bien supérieur à la distance moyenne de 17 kilomètres parcourue par les usagers en Allemagne pour se rendre sur leur lieu de travail ».

Une application pour partager l’énergie

Conçu et produit à Munich, le prototype de la Sion 2017 a été allongé et agrandi, offrant désormais un habitacle plus spacieux ainsi qu’une compatibilité avec les applications de covoiturage, ce qui le rend idéal pour les services de covoiturage respectueux de l’environnement.

Une application permet aux gens de partager le véhicule, les trajets et l’énergie, grâce à une fonction de recharge bidirectionnelle, comme illustré ci-dessus. Sono Motors prévoit de développer davantage de véhicules basés sur la base de la Sion, par exemple dans les domaines de la mobilité urbaine, du transport professionnel et pour les déplacements du « dernier kilomètre », comme les véhicules de distribution postale qui ne transportent un produit que sur une courte distance.

Une participation communautaire

Dans le cadre d’une expérience amusante d’ingénierie communautaire, Sono Motors fait participer ceux qui ont pré-commandé une Sion à la sélection de certains détails du véhicule au moyen de votes communautaires. Ce type de participation, dit l’entreprise, est nouveau dans le « domaine du développement de véhicules ».

Les émissions de carbone qui ne peuvent être évitées ou réduites pendant la production et la fabrication du véhicule sont entièrement compensées. Et si la voiture, qui devrait sillonner les routes au début de l’année 2022, n’est peut-être pas optimale pour un tour d’Europe transcontinental, les futurs usagers sur de courtes distances pourront bientôt conduire une voiture qui aura le moins d’impact possible sur la planète.

Advertisement