in

The Handmaid’s Tale saison 4 (OCS) : l’heure de la révolte va-t-elle enfin sonner ?

La saison 4 de la série dystopique The Handmaid’s Tale arrive enfin sur les écrans à partir du jeudi 29 avril sur OCS, deux ans après la fin de la troisième saison. Cette nouvelle saison compte 10 épisodes et bien que les deux premières étaient adaptées du roman de Margaret Atwood sorti en 1985 : « La servante écarlate », depuis la troisième saison, la série ne s’appuie plus sur l’oeuvre littéraire.

Publicité

Petit rappel de la dernière saison

June Osborne (Elisabeth Moss) de son vrai nom, mais devenue Defred puis Dejoseph en fonction du commandant attribué, a, depuis avoir réussi à envoyer son bébé Nicohle au Canada, tenté de retrouver sa fille aînée Hannah. Sa quête a bien évidemment été semée d’embuches et malgré une solidarité sans failles des Marthas et des Servantes, June n’a pas pu récupérer sa fille.

Publicité

Mais, son combat n’a pas été vain, puisqu’elle réussit, à la toute fin de saison, à envoyer un avion rempli d’enfants, 86 au total, enlevés par le régime de Gilead, au Canada. Cette fois encore, June n’a pas été du voyage retour car elle a été blessée pendant l’opération. Les dernières images montrent que June a été sauvée et mise à l’abri par ses amies.

La révolte est attendue

Depuis maintenant 3 saisons, le sort des Marthas et des Servantes est insupportable. Passer la stupéfaction du début, les spectateurs n’attendent qu’une seule chose : la révolution à Gilead. Cette dictature qui n’a d’objectif que d’asservir les femmes : elle sont soit des Marthas, des employées de maison, soit des servantes écarlates c’est à dire des femmes fertiles qui vont « servir » à donner un enfant au couple de commandant, après des viols répétés.

La violence extrême mise en place pour faire régner ce nouvel ordre empêche toute rébellion ou contestation. Les rescapés, réfugiés pour la plupart au Canada, sont des témoins impuissants marqués au fer rouge par leur expérience à Gilead. Luke Bankole (O. T. Fagbennie) le mari de June, est hanté par l’absence de June et de sa fille enlevée. Moira (Samira Wiley) et Emily (Alexis Bledel), toutes deux rescapées et sauvées par June, ont du mal à se faire à nouveau à une vie normale, incapables d’oublier ce qu’elles ont enduré.

Une lueur d’espoir

Une lueur d’espoir est pourtant bien là. Les Marthas et les Servantes à Gilead commencent à s’organiser et à mettre en place un réseau de résistance menée par June : mieux vaut mourrir que de continuer à vivre comme cela. De plus, le gouvernement de Gilead a perdu certains commandants comme Fred Waterford (Joseph Fiennes) et sa femme Serena (Yvonne Strahovski) emprisonnés au Canada, ou bien le Commandant Georges Winslow (Christopher Meloni) mort lors d’un attentat.

Ces résistantes peuvent aussi compter sur l’aide inattendue venant du commandant Joseph Lawrence (Bradley Witford) qui navigue entre culpabilité et remords, ou encore de la part de Nick (Max Mingella) avec qui June a entretenu une relation et père de Nichole, tout récemment nommé commandant. La saison 4 ne peut être que le soulèvement car il semble difficile de continuer à proposer une nouvelle saison où les femmes seraient davantage exploitées.

OCS annonce mettre à disposition les trois premiers épisodes de la nouvelle saison sur sa chaîne à partir du 28 avril.

Publicité