in

Le temps des samouraïs : Les origines sanglantes du Japon, une docu-série Netflix à ne pas rater

Le temps des samouraïs : Les origines sanglantes du Japon, la nouvelle série de documentaires historiques sur Netflix est présentée comme une  » série à la Game of Thrones » mais c’est bien plus que cela, il s’agit dans ce cas de réalité et c’est bien plus convaincant que la fantasy. Elle se compose de 6 parties, retraçant des périodes de l’histoire du Japon.

Publicité

Les périodes les plus violentes du Japon

La série couvre l’une des périodes les plus violentes de l’histoire du Japon. Elle commence en 1551 avec la mort du seigneur féodal Oda Nobuhide et suit l’ascension de trois des guerriers les plus influents du Japon : Le fils de Nobuhide, Oda Nobunaga (Masayoshi Haneda), Tokugawa Ieyasu (Hayate Masao), et Toyotomi Hideyoshi (Masami Kosaka). Les historiens japonais, ainsi que les fans de samouraïs, ne connaîtront que trop bien ces trois samouraïs car leur impact sur le Japon, et leur représentation, est importante.

Le temps des samouraïs : les origines sanglantes du Japon est comparée à l’une des plus grandes séries télévisées de la dernière décennie : Game of Thrones. La ressemblance se situe surtout au niveau des manœuvres politiques. Comme sur un échiquier, certains acteurs déplacent des pièces maîtresses pour essayer de tout contrôler. Il s’agit en fait d’une tentative venant d’une poignée de personnes pour prendre le contrôle d’une nation fracturée Comme dans Game of Thrones. La période Sengoku est une saga épique, pleine de récits d’honneur, sans pitié et de trahison.

Bien mener les batailles

La série équilibre ces féroces reconstitutions de batailles avec des explications de certains des plus grands spécialistes et historiens du monde. Ils replacent la violence dans le contexte historique.

Publicité

Pour tout projet d’époque, la précision historique est essentielle. L’authenticité était primordiale pour la production. L’équipe du réalisateur s’est approvisionnée en armures et en armes auprès de quelques sociétés, mais elle a dû aussi en fabriquer. Les cinéastes ont veillé à ce que des objets comme les blasons de famille soient exacts et ont fait attention à ne pas les faire apparaître aux mauvais endroits.

Une leçon d’histoire ensanglantée

À bien des égards, Le temps des samouraïs : les origines sanglantes du Japon est une exploration de la manière dont le pouvoir corrompt. La série examine les conséquences de ce que le pouvoir fait à celui qui le détient et aux retombées parfois dévastatrices que cela entraîne. C’est une histoire ancienne, mais toujours aussi pertinente de nos jours.

Très sanglante, la série historique est déjà un succès sur la plateforme de streaming, preuve que l’histoire intéresse toujours. Netflix propose de nombreux programmes de ce genre, et semble avoir raison.

Publicité