in

Moi, Christiane F., 13 ans, droguée, prostituée sur Amazon Prime : l’histoire vraie d’une descente aux enfers

Le titre est déjà bien évocateur, Moi, Christiane F., 13 ans, droguée, prostituée, de la nouvelle série allemande disponible à partir du 9 avril sur Amazon Prime. Tirée d’un best-seller de la fin des années 70, l’histoire de Christiane F. n’est pas une fiction, mais belle et bien réelle.

Publicité

La série adaptée du livre

Ecrit en 1978 par deux journalistes, Kai Hermann et Horst Rieck, le livre, du même titre, raconte l’histoire vraie d’une très jeune fille dans les années 70 à Berlin, Christiane F., tombant dans l’héroïne. C’est à la suite de son témoignage pour une affaire de prostitution infantile que ces deux journalistes sont entrés en contact avec Christiane. Elle a alors 16 ans quand elle raconte sa descente aux enfers dans la drogue et la prostitution.

Pour se procurer sa dose d’héroïne, Christiane se prostitue dès l’âge de 13 ans, elle fréquente alors un quartier bien connu pour sa prostitution, la rue de la gare Bahnhof Zoo, à Berlin. Ce récit avait rencontré un énorme succès auprès des jeunes lecteurs dès sa sortie et avait été un best-seller pendant de longues années dans le monde entier. Un film avait d’ailleurs était adapté en 1981, mais la critique l’avait qualifié de « malsain »car il donnait alors une image cool des faits, comme un passage inévitable pour devenir adulte.

Un nouveau regard

La série reprend donc l’histoire de Christiane F. et inclut de nouveaux personnages, ce qui donne une dimension plus générationnelle à l’histoire dans le mal-être des jeunes. La première saison de 8 épisodes, créé par Philipp Kadelbach, Annette Hess, Sophie von Uslar et Oliver Berben, met en scène 6 adolescents, Christiane (Jana McKinnon), Stella (Lena Urzendowsky), Babsi (Lea Drinda), Benno (Michelangelo Fortuzzi), Axel (Jeremias Meyer) et Michi (Bruno Alexander) en plein coeur de Berlin Ouest.

Publicité

Accompagnée en musique par les chansons de David Bowie, la bande se retrouve dans leur envie de liberté. Ils fréquentent les clubs, au début pour échapper à leurs parents, à leurs études ou pour certains à la violence du quotidien, puis petit à petit, ils glissent vers un univers plus sombre, jusqu’au noir complet.

la série peut-elle encore toucher la jeunesse?

Dans un univers audiovisuel de plus en plus violent, dans une réalité en pleine pandémie, les jeunes peuvent-ils encore être heurtés par l’histoire? La consommation de drogue, d’alcool et de sexe est devenue presque « banale » dans de nombreux programmes que le sujet peut paraitre moins choquant que dans les années 70-80 quand le livre est sorti.

Christiane F. est devenue une « célébrité » en Allemagne et la presse continue encore à la suivre. Régulièrement, de nouveaux articles et interviews sont publiés et donnent de ses nouvelles. Après de multiples tentatives de sevrage et de rechute, Christiane F. admet que la drogue fait partie d’elle et que la société devrait enfin l’accepter. Elle a écrit un livre à 51 ans s’intitulant « Moi, Christiane F., la vie malgré tout ».

Publicité