in

One night in Miami : l’histoire vraie qui se cache derrière le film

Diffusé en exclusivité sur Amazon Prime Video, One Night in Miami revisite la rencontre qui a réellement eu lieu entre quatre icônes culturelles. Mais le film ne relate pas avec exactitude la véritable histoire de ce moment vécu par Cassius Clay, Malcolm X, Sam Cooke et Jim Brown. Voyons dans quelle mesure le film utilise des événements réels de la vie de ses 4 personnalités hors du commun.

Publicité

Une œuvre de fiction alimentée par la vérité

Le film One Night in Miami est un récit fictif de la rencontre réelle entre quatre figures prolifiques de l’histoire des Noirs. Le film marque les débuts sur grand écran de Regina King (Watchmen), qui est devenue la première femme cinéaste noire à présenter un film au Festival international du film de Venise. Il est basé sur la pièce de théâtre écrite par Kemp Powers, qui a également écrit le scénario.

Le film est un drame d’époque qui utilise des références historiques pour reconstituer des conversations imaginaires entre quatre amis qui se trouvent être aussi des légendes culturelles. Étant donné l’activisme et les protestations entourant la mort de George Floyd et de Breonna Taylor, et la réticence du président Donald Trump à admonester les actions des tenants de la suprématie blanche tout au long de son mandat, les débats qui ont lieu entre les hommes sont aussi pertinents aujourd’hui qu’ils étaient prémonitoires lors de la première de la pièce de théâtre en 2013.

L’histoire de One Night in Miami

Le film recrée et revisite les événements qui se sont produits le 25 février 1964 au Hampton House Motel à Overtown, en Floride, lorsque le boxeur Cassius Clay (Eli Goree), le militant des droits civils Malcolm X (Kingsley Ben-Adir), le chanteur et auteur-compositeur Sam Cooke (Leslie Odom Jr. ), et le running back de Cleveland Browns Jim Brown (Aldis Hodge) se sont réunis pour célébrer la victoire de Mohammed Ali (Cassius Clay) sur Sonny Liston, qui lui a valu le titre de champion du monde poids lourds.

Publicité

Après le match et la victoire surprise de Cassius Clay, 22 ans, les hommes se retrouvent dans la chambre d’hôtel de Malcolm, mais la fête prend une sombre tournure alors que les amis discutent de leur carrière, de la justice sociale, de l’inégalité raciale, des différences idéologiques, et des fardeaux et responsabilités qu’ils portent en tant que personnalités publiques au plus fort du mouvement des droits civiques.

Malcolm X, le fervent défenseur des droits de l’homme afro-américain

Le personnage qui alimente la plupart des discours racistes dans le film est Malcolm X. Les autres hommes admonestent Malcolm pour les commentaires qu’il a faits en 1963 après l’assassinat du président John F. Kennedy, en particulier l’évaluation impitoyable de Malcolm selon laquelle la tragédie était un cas de « poulets rentrant à la maison pour se percher ».

One Night in Miami intensifie le drame à l’écran par la paranoïa de Malcolm X concernant la présence tapie de deux hommes blancs devant sa chambre (le FBI a intensifié sa surveillance de Malcolm en 1964) et son désespoir d’obtenir l’allégeance de Cassius Clay. En plus d’être un ami proche, Malcolm a été le conseiller spirituel de Cassius Clay.

Mohammed Ali / Cassius Clay, le boxeur provocateur

Mohammed Ali a payé pour que Malcolm X assiste à son combat avec Sonny Liston, ce qui a créé une grande controverse à l’époque, un fait que le film passe largement sous silence. Selon Johnny Smith, co-auteur du livre Blood Brothers: The Fatal Friendship Between Muhammad Ali and Malcolm X, Cassius Clay et Malcolm X se sont rencontrés en 1962.

Malcolm X a saisi l’occasion de recruter Cassius Clay au sein de la Nation of Islam (organisation politico-religieuse américaine), y voyant une opportunité d’attirer davantage l’attention sur le mouvement. Cassius Clay a annoncé qu’il avait rejoint la Nation of Islam lors d’une conférence de presse tenue le lendemain matin après le combat et qu’à l’avenir, il serait connu sous le nom de Cassius X. En mars, Cassius Clay a changé son nom pour celui de Mohammed Ali, et il s’est associé à Elijah Muhammad après que Malcolm X ait officiellement dénoncé la Nation en 1964, mettant ainsi fin à leur amitié.

Jim Brown, le joueur de football américain devenu acteur

Pendant ce temps, Jim Brown était aux premières loges ce soir-là pour faire des commentaires à la radio, et selon Jim Brown : Last Man Standing, la légende de la NFL avait prévu une énorme fête d’après combat, mais Cassius Clay a dit à Jim Brown : « Non, Jim. Il y a ce petit hôtel noir. Allons là-bas. Je veux te parler. »

Dans le film, Jim Brown envisage d’abandonner le football au profit de la comédie, et il confie à Cassius Clay qu’il est sur le point de faire ses débuts au cinéma. Cassius Clay ne tient pas compte des aspirations de Jim Brown lorsqu’il apprend que le personnage de Jim Brown meurt à la moitié du film (le film en question est Rio Conchos.) Après le sommet au motel, on montre Jim Brown se retirant du football, bien que le récit semble accélérer la chronologie. Jim Brown se retire de sa carrière de footballeur, mais annonce son départ en 1966 alors qu’il se trouve sur le plateau de The Dirty Dozen à Londres.

Sam Cooke, le père spirituel de la soul

Sam Cooke était un chanteur à succès commercial qui a exercé sur sa carrière un contrôle quasi inédit à l’époque. Jim Brown souligne que Sam Cooke jouit d’une autonomie que lui et Cassius Clay n’ont pas, et que contrairement à Malcolm X, Sam Cooke a un vrai travail. Sam Cooke a écrit ses propres chansons, possède les droits d’édition de son travail et a fondé une maison de disques qui met en valeur les artistes noirs. Avant de retrouver ses amis, on voit Sam Cooke dans sa chambre d’hôtel du Fontainebleau travailler sur la chanson « Put Me Down Easy ».

Cette chanson sera plus tard enregistrée par le frère de Sam Cooke, L.C., et publiée par le label de Cooke, SAR Records. Dans les derniers moments du film, Sam Cooke interprète l’un de ses classiques les plus populaires « A Change is Gonna Come » (la chanson est devenue un hymne pour le mouvement des droits civiques) dans le cadre du Tonight Show avec Johnny Carson, mais, malheureusement, des images de la performance ont été perdues au fil du temps. La chanson est sortie en single deux semaines après que Sam Cooke ait été tué par balle par le propriétaire d’un motel de Los Angeles en 1964. One Night in Miami est disponible sur Amazon Prime Video.

Publicité