in

The Boys saison 4 : c’est officiel Amazon rempile

Alors que la saison 3 de The Boys bat son plein, Amazon Prime Video a déjà pris les devants pour commander un quatrième volet de la série satirique de super-héros. Cette nouvelle n’est pas si surprenante au vu de ses chiffres d’audience impressionnants. 

Publicité

Un incroyable succès d’audience

L’empressement d’Amazon Prime Video à renouveler sa série phare ne découle pas du hasard. Bien que la plateforme de streaming se livre rarement sur ses chiffres d’audience, elle a toutefois fait exception pour The Boys. En effet, les super-héros irrévérencieux battent des records de visionnage. Au cours des trois premiers jours suivant le lancement du troisième volet le 3 juin dernier, l’audience mondiale du show a augmenté de 17 % par rapport à la saison 2, et de 234 % comparé à la saison 1.

Publicité

Le retour de The Boys pour un quatrième opus a évidemment ravi Eric Kripke, son showrunner. Il a déclaré : “Au nom des acteurs et de l’équipe, nous sommes très reconnaissants à Sony, Amazon et surtout aux fans d’avoir adopté la série et de nous avoir permis d’en faire plus. Nous sommes ravis de poursuivre le combat de Butcher et des Boys contre Homelander et les Seven, ainsi que de commenter le monde fou dans lequel nous vivons. En outre, c’est la première fois dans l’histoire de la télévision que l’explosion d’organes génitaux conduit à un tel succès.” 

La recette du succès : des super-héros méchants et des scènes totalement déjantées

Oui, vous avez bien entendu. Kripke fait référence à la séquence hyper crue de l’épisode 1 de la saison 3 où Termite (un pastiche d’Ant Man) se rétrécit pour s’immiscer dans l’urètre de son petit ami afin de décupler le plaisir. Il finit toutefois par éternuer, ce qui lui fait retrouver sa taille normale – et exploser au passage le pénis de son amant. Ce n’est, bien sûr, qu’une des innombrables scènes trash et gore de la série. Déjà dans la saison 1, Translucent (ou la caricature de l’Homme invisible) a eu un funeste destin avec l’explosion de son arrière-train. 

Un humour décalé que Amazon Prime Video assume pleinement. Vernon Sanders, responsable à Amazon Studios, s’est enthousiasmé : “Dès notre première discussion avec Kripke et l’équipe créative, autour de la troisième saison de The Boys, nous savions que la série devenait encore plus audacieuse. Un exploit impressionnant compte tenu du succès fou de la saison 2, qui fut nommée aux Emmy Awards ! “The Boys” continue de repousser les limites de la narration tout en étant divertissant sans relâche et tissant une satire sociale qui semble tellement réelle”.

Dans la foulée de l’engouement pour cette parodie du super-héros, le géant du streaming a commandé deux spin-offs : “The Boys Presents : Diabolical”, une anthologie animée de huit épisodes diffusée en début d’année et une série (encore sans titre) qui se déroule dans la seule université américaine exclusivement réservée aux super-héros. C’est certain, l’univers de “The Boys” n’a pas fini de s’étendre.

Publicité