in

The Cry sur Salto : une mini-série explorant la dépression post-partum sous forme de thriller

Disponible en streaming sur Salto, la mini-série The Cry gravite autour de la disparition d’un bébé avec Jenna Coleman dans le rôle de la mère dévastée par l’enlèvement de son enfant.

Publicité

Une histoire d’enlèvement

Basée sur le roman d’Helen Fitgerald, The Cry est une mini-série australienne en quatre épisodes. Sous forme de thriller intense, The Cry nous emmène dans la détresse et la dépression post partum d’une mère à qui on a enlevé son bébé.

Jenna Coleman (Clara Oswald dans Doctor Who) joue le rôle de Joanna, une femme qui vient d’avoir un enfant avec Alistair (Ewen Leslie) et qui a du mal à s’adapter à sa nouvelle vie, à sa maternité et à savoir comment calmer son nouveau-né. Bien sûr, son fiancé n’aide que dans les moments de crise. Alors qu’elle se rend en Australie pour rendre visite à la famille et, accessoirement, pour se battre pour la garde de la fille d’Alistair, l’enfant disparaît.

Un tourbillon d’émotions

Toute l’histoire nous est présentée comme un tourbillon émotionnel, avec des coupures régulières qui nous font traverser différentes époques : une visite de Joanna chez le psychologue, un procès pénal dans lequel elle semble être la principale accusée, un flashback sur la façon dont la relation entre les protagonistes a commencé et sur ce qui s’est passé en Australie.

Publicité

Ainsi, cet apparent thriller de disparition devient quelque chose de beaucoup plus intime, de beaucoup plus émotionnel. Il y a bien sûr l’enquête classique dans laquelle les parents finissent comme suspects. Nous assistons à une lutte pour maintenir le récit, pour maintenir l’image publique, pour ne pas s’effondrer. Et c’est dans cet aspect émotionnel que The Cry réussit le mieux avec Jenna Coleman qui interprète à merveille la jeune mère souffrant de dépression post-partum.

Une mini-série imparfaite mais qui mérite d’être regardée

Ce thriller intime n’est évidemment pas parfait, notamment dans la façon dont il équilibre les différents éléments. En effet, l’accent est tellement mis sur le personnage incarné par Jenna Coleman que le développement de l’enquête sur la disparition de son bébé est un peu négligé.

Tant qu’on ne sait pas ce qui s’est vraiment passé, on se retrouve avec un whodunit qui ne parvient pas à être vraiment captivant. En bref, The Cry est un thriller émotionnel, raconté comme si nous étions dans l’esprit de Joanna, errant entre le passé, le présent et le futur, rassemblant le présent et les souvenirs en permanence. La mini-série The Cry est disponible en vidéo à la demande sur Salto.

Publicité