in

Varsity Blues, le documentaire Netflix sur le scandale des admissions universitaires

Dispo dès ce mercredi 17 mars sur Netflix, le documentaire Varsity Blues : le scandale des admissions universitaires (Operation Varsity Blues) nous emmène au cœur de la célèbre affaire de corruption dont Rick Singer est le cerveau.

Publicité

Rick Singer, l’initiateur du système

Créé par Chris Smith et Jon Karmen (Fyre), le documentaire Varsity Blues : le scandale des admissions universitaires est principalement centré sur Rick Singer, l’instigateur à l’origine du système.

Ce dernier a en effet soutiré des millions de dollars à des familles américaines aisées pour permettre à leurs enfants d’entrer à l’université. En 2019, l’enquête du FBI a été rendue publique, faisant les gros titres plusieurs mois durant. Avec cette affaire, s’est posée la question des irrégularités des admissions universitaires. Ce sujet est toujours sensible aux États-Unis à l’heure actuelle.

Un scandale américain

De 2011 à 2018, Rick Singer a organisé une escroquerie très lucrative visant à accepter des pots-de-vin de parents fortunés afin de faire admettre leurs enfants dans différentes universités. Sa « combine » consistait à tricher aux examens d’entrée pour obtenir les meilleurs résultats ou en inventant un parcours sportif dans des disciplines peu représentées et ainsi faire accepter des étudiants.

Publicité

De nombreuses personnes ont été inculpées et condamnées au terme de l’enquête du FBI dont le nom de code était Operation Varsity Blues. Parmi les 50 personnes impliquées, on retrouve des dirigeants de grandes entreprises mais aussi des personnalités d’Hollywood comme l’actrice Lori Loughlin de La Fête à la maison ou encore Felicity Huffman de Desperate Housewives.

L’Operation Varsity Blues décryptée

Le documentaire de Netflix, Varsity Blues : le scandale des admissions universitaires, se penche donc sur tous ces détails et plus encore avec un format un peu différent des documentaires habituels.

En effet, Netflix a opté pour une approche « théatralisée », dans laquelle les conversations entre Rick Singer et ses différents clients seront recréées mot pour mot par des acteurs, le tout ponctué d’images d’actualité et d’interviews avec les personnes réellement impliquées dans l’affaire. Matthew Modine (Stranger Things, Full Metal Jacket) joue le rôle de Rick Singer.

Le documentaire d’une durée d’1h40, Varsity Blues : le scandale des admissions universitaires est disponible en streaming dès ce 17 mars 2021 en exclusivité sur Netflix.

Publicité