in

Virgin Galactic fait appel à Rolls-Royce pour son projet d’avion supersonique

Virgin Galactic a mis au point le concept d’un nouvel avion commercial capable de voler à MACH 3, soit trois fois la vitesse du son, en partenariat avec Rolls-Royce.

Publicité

Plus rapide que le Concorde

Depuis le retrait du Concorde en 2003, le vol commercial supersonique a connu une interruption de plus de 17 ans. Aujourd’hui, de nombreuses initiatives privées et gouvernementales visent à développer la prochaine génération d’avions supersoniques de transport et de passagers.

publicité

Virgin Galactic peut désormais être ajouté à la liste. Comme le concept de Mach 3 (3 704 km/h) n’en est qu’à ses débuts, il n’y a pas beaucoup de détails à son sujet. Pour comparaison, le Concorde volait à Mach 2 soit 2 469 km/h. Concorde mettait 3h30 à effectuer un vol Londres-New-York où l’avion de Virgin Galactic ne mettrait qu’1h30.

Un avion de ligne supersonique

En résumé, l’avion Mach 3 transporterait de 9 à 19 passagers, opérerait à des altitudes supérieures à 18 000 m et aurait un intérieur configurable, de sorte qu’il puisse être adapté aux besoins du client, comme par exemple disposer de différents sièges en classe affaires et en première classe.

En outre, il consommerait un carburant d’aviation durable de pointe et utiliserait des technologies et des techniques durables qui pourraient se retrouver dans l’ensemble du secteur de l’aviation. Selon Virgin Galactic, le projet peut maintenant passer à la phase de conception suivante, qui consistera à définir des architectures et des configurations de systèmes spécifiques, ainsi qu’à sélectionner les matériaux pour la construction de l’avion et à traiter les problèmes liés à la gestion thermique, à la maintenance, au bruit, aux émissions et à l’économie de l’exploitation des avions supersoniques.

Un concept adapté aux aéroports

En plus de pouvoir effectuer des vols de passagers sur de longues distances et de fournir d’autres services, le nouveau concept permettrait d’atterrir et de décoller comme un avion subsonique classique et de fonctionner avec les aéroports et les espaces aériens internationaux actuels.

“Nous sommes ravis d’achever l’examen du concept de mission et de dévoiler ce concept initial d’avion à grande vitesse, que nous considérons comme un mélange de voyage commercial sûr et fiable et d’une expérience client inégalée”, déclare George Whitesides, directeur de l’espace chez Virgin Galactic. “Nous sommes heureux de collaborer avec l’équipe innovante de Rolls-Royce, qui s’efforce de développer des systèmes de propulsion durables et de pointe pour l’avion, et nous sommes heureux de travailler avec la FAA pour garantir que nos conceptions puissent avoir un impact positif dès le départ. Nous avons fait de grands progrès jusqu’à présent, et nous sommes impatients d’ouvrir une nouvelle voie dans le domaine des voyages à grande vitesse”.

Publicité