in

Zone hostile sur Netflix : Anthony Mackie en cyborg dans le film de science-fiction

Disponible en exclusivité sur Netflix à compter de ce vendredi 15 janvier 2021, le film Zone hostile mêle action, science-fiction et guerre avec Anthony Mackie en androïde et Damson Idris en pilote de drone.

Publicité

Un nouveau succès pour Netflix ?

A la fois film d’action, de guerre et de science-fiction, Zone hostile pourrait bien être un des meilleurs du genre cette année 2021. Le long-métrage, qui met en vedette Anthony Mackie (le Falcon du MCU) et Damson Idris (Snowfall), et réalisé par le cinéaste suédois Mikael Håfström, est disponible en exclusivité sur Netflix à partir du 15 janvier.

Alors que la guerre des contenus entre les différentes plateformes de streaming se sont intensifiées au cours de l’année 2020, Netflix a connu un réel succès dans le domaine des films d’action originaux. Des films récents comme Tyler Rake avec Chris Hemsworth et The Old Guard avec Charlize Theron, tous deux sortis en 2020, ont reçu un accueil favorable de la part des critiques et des téléspectateurs. Il semblerait que Netflix fonde le même espoir dans Zone hostile, qui situe son action dans une guerre entre des forces militaires américaines disposant de robots et des seigneurs de la guerre enclins à la destruction nucléaire.

De quoi parle Zone hostile ?

Si vous aimez les explosions, les cyber-armes, les robots et les champs de bataille, alors vous aimerez forcément Zone hostile.

Publicité

Le film se situe en 2036 et suit le lieutenant Thomas Harp, un pilote de drone américain envoyé dans un régiment frontalier pour el punir de son insubordination. C’est là qu’il rencontre le commandant Leo, un officier androïde (hybride humain/robot/IA) aux capacités de super-soldat. Les deux hommes se lancent dans une mission dangereuse dans la zone démilitarisée pour empêcher un chef de guerre notoire de déclencher l’Armageddon par le biais d’armes nucléaires dormantes.

L’un des premiers originaux Netflix de l’année

En plus d’Anthony Mackie et Damson Idris, vous verrez Pilou Asbæk de Game of Thrones, Emily Beecham de Little Joe et Michael Kelly de House of Cards dans le film tourné à Budapest en 2018.

Bien que Zone hostile ne semble pas avoir été créé dans le but de devenir une franchise, ce n’est pas pour autant qu’il ne pourrait pas rivaliser avec d’autres films et faire un carton sur la plateforme de streaming. Il fait partie des films annoncés par Netflix dans sa vidéo, il y a quelques jours. Dans tous les cas, les fans de science-fiction devraient passer un bon moment et apprécier le film qui reprend des tropes classiques du genre. Zone hostile est disponible depuis le 15 janvier 2021 sur Netflix, exclusivement.

Publicité