in

Black Narcissus sur Disney+ : une mini-série avec Gemma Arterton, remake du classique Narcisse Noir

Adaptation du Narcisse Noir, le long-métrage classique de 1947, Black Narcissus est une mini-série avec Gemma Arterton. Disponible sur Disney+ à partir du 5 mars, Black Narcissus reprend l’histoire du groupe de religieuses et de leur couvent dans l’Himalaya.

Advertisement

Une mini-série en 3 épisodes

Réalisé par le légendaire duo de cinéastes Michael Powell et Emeric Pressburger, le film original Black Narcissus suit un couvent de religieuses alors qu’elles ouvrent une école et un hôpital dans un ancien palais indien isolé au milieu de l’Himalaya. Le film a été décrit comme un thriller érotique, car les religieuses se retrouvent lentement tiraillées entre leurs obligations religieuses et leur attirance sexuelle pour l’Anglais qui supervise leur entreprise, M. Dean.

La mini-série, co-créée par Charlotte Bruus Christensen et Amanda Coe, suit de près les événements du film, mais sa durée d’exécution prolongée lui permet de plonger plus profondément dans certains de ses personnages. Il convient également de noter que le film et la série sont tous deux adaptés d’un roman de 1939 écrit par Rumer Godden. La distribution de la série comprend des acteurs accomplis tels que Gemma Arterton, Kulvinder Ghir et Diana Rigg, dont la performance dans la série s’est avérée être la dernière de sa carrière.

Une différence notable concernant le personnage de Ruth

Avec ses 3 épisodes de 60 minutes, la durée d’écran allongée de Black Narcissus permet à la série d’accorder une plus grande attention au personnage de Soeur Ruth. Ruth est ce qui se rapproche le plus d’un antagoniste de Narcisse Noir.

Advertisement

Dans les deux versions, Soeur Ruth (Aisling Franciosi) est « malade ». En réalité, elle devient simplement sceptique à l’égard de l’ordre établi du couvent, et Soeur Clodagh (Gemma Arterton), la protagoniste du film/série, est concernée. Bien sûr, la relation entre Ruth et Clodagh est beaucoup plus compliquée, car Soeur Clodagh se rapproche de M. Dean (Alessandro Nivola), et Soeur Ruth est jalouse de leur intimité. Le film de 1947 suggère que la transformation dramatique de Ruth est entièrement liée à son attirance pour M. Dean, alors que la mini-série introduit un fantôme, la princesse Srimati, qui hante le couvent et, par extension, Soeur Ruth.

La série Black Narcissus plus féministe que le film ?

Il est tentant de lire la nouvelle adaptation de Narcisse Noir comme une révision féministe de l’original. En effet, le casting féminin de la mini-série est bien plus étoffé que l’original de 1947.

De plus, la culture des personnages est davantage respectée, notamment concernant les personnages d’Asie du Sud. Dans la version originale, une actrice blanche jouait le rôle d’Angu Ayah, la gardienne indigène de l’ancien palais Mopu, de même pour le rôle de Kanchi. Il est évident que ce genre de décision de casting ne serait pas acceptable en 2020, et la mini-série Black Narcissus prend grand soin de mieux refléter les origines et les ethnies de ses divers acteurs. La mini-série Black Narcissus est disponible sur Disney+.

Advertisement