in

Avant / Après le confinement : Ces impressionnantes photos sur la pollution dans le monde

Nous vivons une période sans précédent. Une grande partie de la population mondiale est en confinement chez elle, la plupart des vols ont été suspendus, l’économie tourne au ralenti et des milliers de personnes sont malheureusement décédées. Tout cela découle de la pandémie de coronavirus, mais dans ce chaos provoqué, il y a aussi des effets positifs, car la pollution de l’environnement a été considérablement réduite. Vous avez peut-être remarqué que le ciel est plus clair et l’air plus pur ; et les photos que vous allez découvrir en sont la preuve.

Advertisement

Le National War Memorial de New Delhi, en Inde

AVANT : En 2019, CNN a évoqué « des niveaux dangereux de pollution » à New Delhi, décrivant la capitale indienne comme « enveloppée » dans un nuage toxique de brouillard brun qui transperce la gorge. La photographie ci-dessous montre le National War Memorial tel qu’il était le 17 octobre 2019.

Advertisement

APRES : Selon Reuters, New Delhi connaît actuellement « la plus longue période d’air pur jamais enregistrée ». Quelques six mois seulement après la prise de vue précédente, le contraste est saisissant. La photo ci-dessus, datant du 8 avril 2020, après un confinement national de 21 jours, parle d’elle-même. L’épais brouillard constitué par la pollution a disparu, on peut désormais réellement voir la Porte de l’Inde.

Advertisement