in

Avant / Après le confinement : Ces impressionnantes photos sur la pollution dans le monde

Islamabad, au Pakistan

AVANT : Une publication locale rapporte que la qualité de l’air déjà médiocre d’Islamabad se détériore en raison de l’augmentation du nombre de voitures, ainsi que des aciéries. La photo ci-dessous est prise depuis le point de vue Daman-e-Koh à Islamabad, au Pakistan, le 3 août 2017, confirme ce rapport.

Advertisement
Advertisement

APRÈS : La qualité de l’air à Islamabad est en nette amélioration. Il est plus que légitime de penser que c’est grâce à une diminution du trafic induite par le confinement, que la visibilité s’est nettement améliorée dans le pays. Une autre photo (ci-dessus), également réalisée depuis le point de vue Daman-e-Koh à Islamabad, au Pakistan, le 20 avril 2020, parle d’elle-même. La vue est bien plus dégagée qu’elle ne l’était trois ans auparavant.

Advertisement