in

Voilà à quoi ressemble le skatepark de Venice Beach aujourd’hui

Tout le monde ne respecte malheureusement pas les consignes de confinement mises en place pour lutter contre l’épidémie de coronavirus. De nombreuses personnes se rendaient au skatepark de Venice Beach, obligeant les autorités locales à agir pour le bien de tous.

Advertisement

Faire respecter la distanciation sociale

Un panneau d’avertissement avait été installé afin de dissuader les gens d’utiliser le skatepark de Venice Beach. A priori, cela n’a pas suffit à empêcher les jeunes de se retrouver dans ce temple du skate situé à Los Angeles.

Suite aux plaintes des habitants concernant des groupes de personnes qui se réunissaient encore à Venice Beach, le Département des parcs et loisirs de la ville de Los Angeles a donc pris une décision plutôt originale. En effet, afin de restreindre l’accès au skatepark et donc d’éviter le rassemblement de personnes, l’ensablement de la structure a été décidée. Il assure néanmoins que cela n’entraînera pas de dégradation de la structure.

Des engins en action

A partir du mardi 14 avril 2020, un étrange ballet s’est donc mis en place sur le mythique skatepark de Venice Beach.

La Californie a été le premier état américain à prendre des mesures de confinement. Et tous les moyens sont bons pour essayer de faire respecter les règles strictes mises en place. Pour cela, des employés du comté de Los Angeles sont arrivés avec leurs pelles et un bulldozer pour déverser du sable dans les différents modules du skatepark afin de le rendre impraticable. Les travaux d’ensablement ont duré 4 jours.

Une décision controversée

Alors que les autorités locales pensent avoir solutionner le problème de rassemblement à Venice Beach, apparemment ce n’est pas réglé pour autant.

Advertisement

En effet, la police a bien chassé ceux qui se rassemblaient près du skatepark, mais beaucoup de gens se retrouvent encore à proximité. Un journaliste sur place raconte que « plusieurs groupes de personnes se sont rassemblés, simplement en restant assis et sans aucune distanciation sociale. Un grand nombre de personnes traînaient simplement sans masque. Les parkings étaient fermés, mais il y a beaucoup de places de parking dans la rue. Et j’ai vu beaucoup de gens à la plage ». Il n’y a plus qu’à espérer que les choses rentrent dans l’ordre rapidement et que tout le monde puisse reprendre ses activités « comme avant ».

Advertisement