in

Ces pratiques répandues au Far West démontrent à quel point l’époque était vraiment sauvage

Shampooing au whisky

Le whisky était la boisson préférée de beaucoup d’hommes dans le Far West, certainement du fait que la bière ne contenait pas assez d’alcool.

Publicité
publicité

Mais la fameuse eau de feu – qui portait des noms aussi colorés que “jus de tarentule” et “vernis à cercueil” – était plus qu’un simple alcool qu’on boit entre copains à l’apéro. Associée à la lavande et à l’huile de ricin, le whisky était également utilisée comme shampooing. On peut se demander à quel point vous seriez parfumé après ce lavage de cheveux. En tout cas, les poux devaient en prendre un coup.

Publicité