in

Explosion du sous-marin russe Koursk en mer : 20 ans après, la vraie histoire

Le matin du 12 août 2000, le puissant sous-marin nucléaire russe Koursk navigue dans la mer de Barents dans le cadre d’un exercice naval de grande envergure. Sur le navire, les sous-mariniers chargent une torpille factice dans l’un des tubes de lancement du Koursk. Et ce qui se passe ensuite choque non seulement la nation russe, mais aussi le monde entier ! Même si la véritable ampleur de l’horreur ne sera dévoilée que beaucoup plus tard.

Publicité

Une torpille factice

Pour une raison qu’on ignore, cette torpille factice, même si elle n’avait pas d’ogive, a explosé à 11 h 27. Cette explosion a ensuite déclenché un feu intense dans la cloison avant où se trouvaient les tubes de la torpille, l’incendie ayant probablement tué presque instantanément les sept marins russes de cette section.

Publicité

Mais si l’explosion de la torpille a été suffisamment désastreuse, la catastrophe qui s’est abattue sur le Koursk ne faisait que commencer. Le navire ne transportait pas seulement des armes neutralisées, il y avait aussi des missiles entièrement armés à bord. Et, horriblement, cette première explosion a suffi à déclencher une réaction en chaîne qui a vu les autres munitions exploser.

Publicité